in Maison

Si vous envisagez de passer d’un WC traditionnel à un WC broyeur, lisez ce guide pour bénéficier des top conseils à considérer dans le choix et l’installation de ces systèmes.

Top 3 des conseils pour mieux choisir et installer votre WC broyeur

Si votre espace a besoin d’un WC, mais que vous n’avez pas de budget pour installer un tout nouveau système de plomberie, un WC broyeur est une bonne option. Propres et faciles à utiliser, les WC broyeurs sont certes plus chers, mais faciles à installer, entretenir et utiliser à bonne distance de la canalisation principale. Dans ce guide, découvrez le top 3 des conseils pour vous aider à mieux choisir et installer votre WC broyeur.

Quand doit-on choisir un WC broyeur ?

Les WC broyeurs ne sont recommandés que dans les cas où l’installation d’une toilette traditionnelle à chasse n’est pas possible ou pratique. En effet, tous les codes de plomberie locaux ne sont pas propices à l’installation de WC broyeurs. Ils ne sont non plus idéaux comme toilettes primaires, car leur utilisation fréquente entraîne une usure excessive de la pompe.

En outre, bien que leur installation ne nécessite pas de tuyaux existants, elle requiert néanmoins une alimentation en eau, des conduits de canalisation, des tuyaux en PVC ou en cuivre de petits diamètres et une source d’énergie pour la pompe.

Par ailleurs, un WC broyeur est un bon choix lorsque la pression de l’eau est faible ou si l’on souhaite construire une salle de bains située en dessous ou loin des conduits latéraux préexistants. Cela peut être le rez-de-chaussée, le sous-sol ou une autre dépendance comme un garage ou un atelier. Ces toilettes conviennent également aux cabanes isolées sans plomberie standard.

Comment choisir son WC broyeur ?

Prendre en compte certains critères dans le choix d’un WC broyeur est capital pour la sélection d’un bon équipement avec un fonctionnement garanti à long terme.

  • Un broyage fin

Globalement, un système de WC conventionnel complet comprend une cuvette, un réservoir, un raccord et une pompe. Les WC broyeurs, eux, disposent en plus de cela, d’un moteur électrique.

Lors de l’achat, il est conseillé par la marque belge de débouchage des toilettes SD Débouchage de privilégier des WC équipés d’un système de dilacération à couteau qui déchiquette finement les déchets pour qu’ils puissent circuler facilement à travers les canalisations dans le cas où vos canalisations ont plus de 32 mm de diamètre, Vous pouvez toujours opter pour un système à plusieurs technologies qui est adapté à plusieurs types de canalisations.

  • La consommation d’eau

C’est un facteur clé à prendre en considération. En effet, si une toilette utilise 3 à 4 litres par chasse, les usagers pourrait utiliser jusqu’à 75 litres d’eau en une seule journée. Ce qui risque de devenir très vite gênant en terme de dépenses. D’où l’importance de privilégier des WC broyeurs à consommation réduite d’eau.

  • Une consommation réduite d’énergie

Dans la quête d’un WC broyeur, il est important de privilégier une toilette électrique à faible consommation d’énergie pour réduire vos factures d’électricité. À cet effet, vérifiez certains détails comme la taille des fusibles et le disjoncteur. À ce niveau, les toilettes les mieux évaluées ont un disjoncteur de 20 à 40 ampères, une caractéristique qui nécessite des fils plus longs pour la connexion à la source d’alimentation.

  • La puissance sonore

C’est un facteur très gênant propre à la plupart des WC broyeurs. En plus de la nuisance sonore, elles sont indiscrètes, une caractéristique pourtant très importante pour la plupart des personnes. Par ailleurs, bien qu’aucune toilette ne soit totalement silencieuse, des systèmes de WC broyeurs silencieux sont disponibles. Le bruit ou la pression acoustique se mesure en décibel (dB), une unité qui correspond étroitement à la puissance sonore d’un dispositif. Veillez donc à vérifier la valeur en dB de vos toilettes avant d’effectuer tout achat.

Toilette salle de bains wc tradtionnel

 

Comment installer un WC broyeur ?

L’installation d’un WC broyeur est plus facile que celle d’un WC standard. En voici les étapes :

  • Raccorder le tuyau d’évacuation à la bonne taille. Pour cela, préférez des virages à 45 degrés à ceux à 90 degrés ;
  • Raccorder ensuite le réservoir des toilettes à une alimentation en eau pour évacuer les déchets ;
  • Puis, brancher la pompe sur une alimentation électrique et connecter la pompe du broyeur à un système de ventilation pour que l’air puisse entrer et sortir de la zone de la pompe ;
  • Enfin, s’assurer que toute la tuyauterie est protégée du gel, soutenue et bien raccordée.

Conclusion

En définitive, les WC broyeurs sont idéaux aussi bien pour les établissements commerciaux que les résidences privées. En plus d’être faciles à installer et rentables par rapport aux systèmes traditionnels, les WC broyeurs améliorent considérablement l’esthétique générale des salles de bains. Par ailleurs, leur durabilité dépend grandement du choix du dispositif et de son installation. D’où l’importance de respecter scrupuleusement l’ensemble des conseils fournis dans le présent guide.