in Immobilier

Les prix de l’immobilier sont en train de flamber en France. Certaines villes ont connu une croissance exponentielle du prix au mètre carré. Beaucoup de villes sont concernées par cette tendance, mais dans certaines, elle est encore plus exacerbée. Dans cet article, nous évoquerons par des chiffres, certaines des villes qui ont connu une plus grande flambée de prix de l’immobilier en France.

Cherbourg

Au niveau du classement des villes françaises où le prix de l’immobilier a flambé, on retrouve la ville de Cherbourg. On note une hausse de 11,6 % du prix du mètre carré en 2019 par rapport à l’année qui l’a précédée. Pour devenir propriétaire dans cette ville, il va falloir débourser 1 886 euros le mètre carré.

L’envol de Rennes

Rennes est clairement une ville où l’immobilier est très couru. La ville a connu en 2019, une hausse considérable du prix de l’immobilier. Une hausse suffisante pour que la ville gagne trois places au classement des villes de province où le prix de l’immobilier est le plus cher. En effet, d’après les chiffres fournis par baromètre LPI-SeLoger, la hausse annuelle s’est établie à 11,2 % entre 2018 et 2019. Le prix du mètre carré se situe à 3 500 euros. Cette hausse des prix est due en grande partie à la rareté de l’offre et à l’attractivité de la ville notamment avec le LGV et le faible taux de chômage. Un autre élément qui a participé à cette hausse est l’arrivée de la seconde ligne de métro. En effet, des quartiers moins huppés comme Cleunay et Maurepas ont déjà ressenti cet impact au niveau des prix.

Une hausse de 11 % à Lyon

En une année, le prix du mètre carré à Lyon a grimpé de 11 %. Il s’est établi à 4 596 euros en 2019. L’attractivité de la ville est un facteur majeur dans la flambée des prix de l’immobilier et le taux de chômage dans cette partie du territoire est l’un des plus bas en France (7,5 %). La ville est aussi réputée comme étant un pôle d’innovation dans les domaines de la biotechnologie, de l’industrie chimique et du numérique. Même Villeurbanne a profité de sa proximité avec la ville lyonnaise et a connu une hausse du 8,1 % sur le prix du mètre soit 3 297 euros.

Nantes

Le constat de hausse est aussi valable dans la ville de Nantes. En effet, de 2018 à 2019, le prix du mètre carré a connu une hausse de 9,5 % s’établissant à 3 315 euros. Par ailleurs, de 2011 à 2019, le nombre de nouveaux habitants est estimé à 3 500. Les raisons sont à chercher dans le dynamisme économique de la ville notamment grâce à la transformation des produits agroalimentaires, mais aussi les performances dans le secteur tertiaire.

Dans ce classement, on peut aussi citer d’autres villes comme Roubaix qui en 2019 a connu une hausse de prix de l’immobilier de 11,5 % soit un prix du mètre carré estimé à 2 044 euros. Il y a aussi Avignon qui connaît une progression de 11,1 % soit 2621 euros le mètre carré.