Comment entretenir son CVC : Chauffage, ventilation, climatisation ?

À l’approche du froid hivernal, il est essentiel pour les propriétaires (entreprises et particuliers) de procéder à une vérification de leurs systèmes de chauffage, ventilation et climatisation (CVC). Ces derniers sont en effet d’une importance capitale pour optimiser la qualité et la régulation de l’air dans l’espace intérieur.

Comment se présentent les systèmes CVC ?

Le rôle du CVC consiste à faire circuler l’air dans un bâtiment tout en garantissant que ce dernier contienne un taux d’oxygène adéquat. Il assure également l’évacuation de l’humidité ainsi que l'air intérieur vicié. D’une manière générale, ce type d'installation est placé dans les résidences ou les lieux qui connaissent des changements de température saisonniers.

systeme cvc

Au niveau de la configuration et du principe de fonctionnement, vous trouverez facilement l’unité CVC qui siéra le mieux à votre habitat. En effet, ces systèmes sont disponibles en deux grandes déclinaisons - résidentiels et commerciaux – et pour chaque type, il existe différentes sous-catégories. En ce sens, vous allez pouvoir choisir en fonction de vos besoins. Pour une installation dans une résidence, par exemple, vous trouverez les modèles équipés d’un système de climatisation en plus d’un chauffage centralisé. Vous avez également ceux qui sont sans conduits, les plus courants, et ceux avec des unités de conditionnement.

Comment procéder au nettoyage du système CVC ?

Pour retirer les particules solides des conduits lors du nettoyage, il est important de porter des masques et des gants. Vous éviterez ainsi d’inhaler les polluants, que ce soit la poussière ou d’autres produits. Voici la démarche à suivre :

Tout d’abord, nettoyez les évents, les grilles et les registres. Pour que les autres parties du système CVC soient préservées des particules salissantes, vous devez avant tout boucher l’aération. Mettre en marche le ventilateur peut également aider à enlever la poussière accumulée dans le conduit. Pour ce faire, munissez-vous d’un aspirateur pour déloger le plus de saleté possible et terminer avec un coup de chiffon humide. 

Ensuite, pour un nettoyage approfondi, il est conseillé de retirer les panneaux afin d’accéder au compartiment. Éteignez le ventilateur et la fournaise à cette étape puis passez l’aspirateur pour accéder à la soufflerie, le soufflet de retour d’air et le ventilateur de la fournaise.

Enfin, rincez les filtres et changez-les si besoin. Sachez également qu’ils doivent être lavés tous les mois et remplacés chaque trimestre.

Ces opérations semblent simples, mais le nettoyage en lui-même est assez complexe avec le montage et le démontage des équipements ainsi que l’accessibilité des diverses zones. Dans tous les cas, le manuel d’instructions du fabricant vous aidera dans l'exercice. Faites seulement attention lors de vos manœuvres étant donné qu’une fausse manipulation pourrait impacter la performance et la fiabilité de votre CVC. En cas de doute, faire appel à un professionnel est toujours recommandé.

Pourquoi faire appel à un professionnel ?

Le nettoyage et l’entretien d’un système CVC sont certes importants, mais pour la garantie d’un assainissement suivant les règles de l’art, l’intervention d’un spécialiste est requise. De cette manière les micro-organismes (bactéries, moisissures, champignons, etc.) ne pourront pas proliférer et vous aurez l’assurance d’un ouvrage de qualité. À ne pas oublier que les brumisateurs employés pour désinfecter doivent être correctement dosés pour ne pas présenter un danger par la suite.Pendant cette intervention, le technicien en charge peut également procéder à l’inspection du système et détecter les problèmes s’il y en a, comme les fuites par exemple.