in Maison

Pour la réalisation de tout projet immobilier, il est important, voire indispensable, de faire preuve de sérieux. Sans un peu de rigueur et de conscience professionnelle, un projet immobilier est très vite raté. En tant qu’investisseur, vous devez alors vous assurer du caractère appréciable et recommandable de votre mandataire. Voici, dans les lignes qui suivent, comment s’y prendre pour savoir si un constructeur de maison est sérieux ou pas.

Prendre en compte son expérience pour définir sa fiabilité

Mener à bien un projet de construction immobilier requiert, au-delà des connaissances théoriques, une certaine expérience du terrain. Pour savoir si l’entrepreneur à qui vous voulez confier votre projet de construction est digne de confiance, vous devez vous informer sur son parcours, ses expériences.

Pour avoir ce type d’information, vous avez la possibilité d’utiliser l’outil Internet. En réalité, pour être plus visibles et atteindre un maximum de client cible, toutes les entreprises, quel que soit leur domaine d’activités, disposent d’un portail Internet. Ces plateformes sont des mines d’informations sur les différentes réalisations de l’entreprise. C’est donc un bon moyen pour vérifier si votre constructeur mandataire a de l’expérience dans la conduite d’un projet de construction. Vous pouvez aussi vous référer aux avis des clients, à la politique de l’entreprise et aux types de projets de construction qui lui ont été confiés.

Vérifier la stabilité financière du constructeur

Avant de confier le chantier de construction à une entreprise, vous devez tenir compte de sa situation financière. Pour cela, il faudrait dans un premier temps savoir s’il s’agit d’une société avec un gros capital. C’est toujours plus rassurant de confier un projet à ce type d’entreprise. Une entreprise de construction comme Maisons Artis saura répondre efficacement à vos attentes dans ce sens.

Il est également important de faire attention à la date de création de l’entreprise à qui votre projet sera confié. Plus elle est ancienne, et mieux c’est. Dans ce cas, l’ancienneté est la garantie d’une certaine stabilité. Le nombre d’employés salariés et la capacité d’exécution d’un projet constituent également des preuves de la stabilité financière d’une entreprise de construction.

Se renseigner sur les garanties dont dispose le constructeur

Il n’y a pas de garanties sûres tant que le constructeur n’a pas finalisé votre projet de construction. Malgré les différentes vérifications qui vous permettent de faire confiance à une société de construction, des problèmes peuvent toujours survenir.

Ainsi, pour minimiser les risques, il est préférable de souscrire à certaines garanties. Il y a par exemple :

  • La garantie du parfait achèvement qui vous protège de tout incident pendant la première année d’habitation dans votre nouvelle maison ;
  • La garantie biennale qui couvre les clients d’un constructeur pendant deux ans à partir de la date de livraison du chantier ;
  • La garantie décennale qui vous protège de tous les défauts de construction pendant une dizaine d’années.