in Maison

Pensez à l’entretien de votre charpente

La charpente est un assemblage de pièces servant à soutenir ou couvrir une construction. Elle est l’ossature d’une maison, c’est la raison pour laquelle elle nécessite une attention particulière.

Pour des raisons thermiques, acoustiques ou de stabilité, il arrive parfois qu’elle vieillisse, se ramollisse ou se dégrade. Face à toutes ces détériorations, il est judicieux de l’entretenir et de la surveiller régulièrement.

Alors, comment entretenir cette structure ? Quels sont les bons gestes pour éviter sa détérioration ? Voici quelques conseils pratiques pour garder en bon état votre charpente comme le recommande la société Charpente Lucas en Haute Savoie.

Pourquoi entretenir sa charpente ?

Les essences de bois utilisées pour la fabrication des charpentes traditionnelles sont nombreuses et varient d’une région à l’autre.

Avant d’entretenir et traiter convenablement cette structure, il est important de savoir à quoi on a affaire. En d’autres termes, il faut connaître les différents ennemis qui s’attaquent régulièrement à l’ossature de la maison. Cela permet de déterminer la marche à suivre.

Le vieillissement et l’affaissement du bois

Malgré sa grande solidité et ses multiples qualités, la charpente peut vieillir et perdre sa stabilité étant donné qu’elle est fabriquée en bois. C’est un matériau vivant, il subit donc les aléas du temps. Cette transformation implique un affaissement plus ou moins naturel de la charpente.

Les champignons

Avant l’installation de la charpente, le bois qui la constitue doit être traité au préalable contre les champignons. Ils occasionnent une grande fragilité de la structure. Ils sont provoqués par une humidité importante du bois et se manifestent sous forme de moisissure et de pourriture.

Les insectes xylophages et autres bestioles nuisibles

Il s’agit des insectes comme les termites et les capricornes, friands de cellulose, une matière présente dans le bois qui leur fournit une nourriture à foison.

Pour savoir si la structure est envahie par ces insectes, il suffit de cogner légèrement sur le bois à l’aide d’un marteau. S’il sonne creux, alors la charpente est infestée. En revanche, lorsque le bruit sonne plein, c’est que le bois est toujours intact.

Comment éviter la détérioration de la charpente

La charpente est le squelette de la maison, il faut en prendre soin et ne pas laisser s’installer les champignons et les différents nuisibles. Si cette structure devient fragile, alors la maison risque de s’écrouler.

Observez régulièrement son allure

Quel que soit le type de charpente, il est conseillé de lui accorder un tant soit peu d’attention afin de prolonger sa durée de vie. Cette observation peut se faire une à deux fois par an et ces quelques minutes consacrées seront bénéfiques pour votre habitation.

En observant l’allure générale de la maison, vous pouvez diagnostiquer l’état réel de l’ossature. Si vous remarquez des déformations, des défauts de planéité de la ligne faîtière ou de l’alignement des tuiles ou des ardoises, il est impératif de contacter un professionnel qui saura vous conseiller sur les démarches d’entretien à entreprendre.

Contrôlez et renforcez le fléchissement

L’entretien de la structure passe par le contrôle et le renforcement de son affaissement. Pour une ossature traditionnelle, il vous suffit d’installer des pannes et chevrons aux endroits clés. Quant à la charpente industrielle, nul besoin de pannes, de chevrons, de goussets ou encore de connecteurs en métal pour assurer la stabilité globale de l’ouvrage.

Évitez toute fuite

Pour prévenir les champignons, il faut garder une couverture en bonne et due forme, sans aucune perforation afin de ne laisser passer aucune fuite d’eau de pluie. Sans humidité, il n’y a pas de développement de champignons.

Quoi qu’il arrive, l’intervention d’un professionnel est nécessaire, au moins pour estimer l’état de dégradation de la structure.