in Immobilier

Aussi appelée « la lèpre des maisons », la mérule est une sorte de moisissure souvent rencontrée dans les habitations présentant un excès d’humidité. Elle s’attaque aux boiseries (murs, plafond, etc.). Il s’agit d’une maladie très destructrice et contagieuse. Elle peut engendrer des dégâts considérable ou même pire, l’effondrement de la structure. Le diagnostic de la mérule n’est pas obligatoire dans la vente d’immobilier, mais il peut être suggéré dans certains cas. Ce diagnostic est surtout indispensable lorsque vous allez acheter une maison ancienne.

Qu’est-ce que la mérule ?

La mérule ou lèpre de maison est une sorte de champignon qui s’attaque à toutes les boiseries d’un bâtiment qui présente un excès d’humidité. Elle se prolifère davantage dans les endroits obscurs et confinés. La couleur de la mérule varie en fonction de l’environnement. Elle prend une nuance blanchâtre dans l’obscurité et peut être marron orangé au contact de la lumière.

La mérule peut provoquer des conséquences néfastes aussi bien pour le logement que sur la santé des personnes qui y vivent. De plus, il s’agit d’une infection contagieuse qui peut se propager dans les maçonneries et les boiseries environnantes. Elle peut aller jusqu’à engendrer des dommages irréparables puis à l’effondrement de la structure.

Les causes de la mérule

La mérule ne se manifeste pas aussitôt alors qu’il s’agit d’un champignon très destructeur. Vous pouvez voir le danger de la mérule en consultant https://www.didiermathus.com/merule/. En effet, la mérule se forme surtout dans les structures anciennes conçues principalement avec du bois. Elle se développe petit à petit. Le champignon prend naissance des spores qui s’abritent sur du bois contenant au moins 20 % d’humidité. Ainsi, la mérule est généralement la conséquence d’un problème d’humidité très grave qui peut être dû à débordement des eaux souterraines, des fuites d’eau, etc.

Son développement est ensuite encouragé si l’endroit est mal aéré alors qu’il présente un degré d’humidité allant jusqu’à 70 %. On peut donc dire que la mérule apparaît dans les habitations qui subissent un haut degré d’humidité de l’air ou celles fabriquées avec des matériaux profondément humides.

Comment reconnaître la présence de la mérule ?

Les carpophores de la mérule sont souvent faciles à reconnaître, car celle-ci prend la forme circulaire ou elliptique et se prolifère petit à petit. Son diamètre peut atteindre jusqu’à un mètre. Vous pouvez également la reconnaître par sa couleur brun-rouge aux pourtours blanchâtres. Ensuite, autour des carpophores naissent des spores qui prennent la forme d’une poudre ou de la poussière.

Dans la plupart des cas, la mérule se manifeste par la présence de mycoses blanches qui se forment sur la surface du bois. Ce sont ces mycoses qui transportent l’humidité produite par le bois vers les carpophores.

Le diagnostic de la mérule

Comme l’on a dit plus haut, le diagnostic de la mérule n’est pas obligatoire. Toutefois, il s’avère être nécessaire pour soulever des doutes. Tout d’abord, en cas de vente d’immobilier, le vendeur doit absolument mettre au courant l’acheteur lorsque celui-ci présente de la mérule. Dans le cas contraire, il est passible de sanction ou prend en charge les travaux.

Pour les acheteurs d’immobilier, vous pouvez demander de faire ce diagnostic si :

  • Le bois est profondément isolé
  • Le logement est mal aéré alors qu’il a été abandonné depuis longtemps
  • Certaines parties du bois sont gondolées ou ramollies
  • Il existe des traces blanches ou orangées sur le bois
  • L’endroit se trouve dans une zone à risque
  • Vous sentez l’odeur de champignon
  • Vous remarquez des traces d’humidités ou d’infiltrations dans les murs.